Les restaurations en amalgames 

Les amalgames dentaires sont utilisés depuis plus de 150 ans. Ceux-ci résultent d’un mélange de mercure avec au moins un autre métal. L’amalgame présente plusieurs avantages comparativement aux autres matériaux de restauration, comme son coût peu élevé, sa force, sa durabilité et ses effets bactériostatiques. Celui-ci est utilisé en dentisterie pour plusieurs raisons, il est facile à utiliser et à manipuler lors des restaurations. Il reste malléable pour une courte période de temps et peut alors servir à remplir des cavités irrégulières et ensuite former un matériau dur. L’amalgame est plus durable dans le temps que d’autres matériaux de restauration, comme le composite. En moyenne, les restaurations en amalgames durent de 10 à 12 ans, alors que celles en composites ont une durée de vie deux fois moins grande. Par contre, avec l’amélioration récente des composites et notre meilleure compréhension de la technique sensible d’insertion, il est important de noter que cette différence tend à diminuer. 

Dans certaines circonstances, les composites (plombages blancs) sont plus indiqués que les amalgames. Lorsque l’amalgame n’est pas recommandé ou lorsqu’une préparation plus conservatrice de la dent serait indiquée, le composite est le matériau de choix. En effet, lors de petites restaurations occlusales, l’amalgame nécessiterait une préparation plus extensive de la dent, donc de l’ablation de structure dentaire saine. 

L’« American Dental Association Council on Scientific Affairs » a conclu que les amalgames et les composites sont sécuritaires et efficaces pour les restaurations dentaires.