Maladies parodontales

Il est faux de penser que les maladies parodontales affectent seulement les adultes, les études ont démontré que la gingivite (la première étape des maladies parodontales) est très répandue chez les enfants et les adolescents. Les formes plus sévères de maladies parodontales sont plus rares chez les enfants, mais peuvent survenir. 

La gingivite chronique est fréquente chez les enfants. Celle-ci cause une inflammation des gencives. Ces dernières seront enflées, rouges et saigneront facilement. On peut facilement prévenir et traiter la gingivite avec des habitudes régulières d’hygiène (brossage, soie dentaire et rendez-vous réguliers chez le dentiste). Si cette condition n’est pas traitée, elle peut progresser en des formes plus sévères de maladies parodontales. 

La parodontite agressive localisée peut survenir chez de jeunes enfants en santé. On le retrouve également chez les adolescents et les adultes, principalement dans les sites des incisives ou des molaires. Cette maladie est caractérisée par une perte considérable de l’os alvéolaire, et ce chez des patients où l’on retrouve très peu de plaque ou de tartre. 

La parodontite agressive généralisée peut commencer autour de la puberté et affecter toutes les dents. Cette condition est marquée par une inflammation des gencives et une accumulation importante de plaque et de tartre. Avec la progression de la maladie, les dents peuvent devenir mobiles. 

Conditions qui augmentent la susceptibilité des maladies parodontales chez les enfants :

  • Diabète de type 1
  • Syndrome de Down
  • Syndrome Papillon-Lefevre

Par exemple, dans un sondage de 263 patients entre 11 et 18 ans avec le diabète de type 1, 10 %d’entre eux souffrent de parodontite.